LA GARE DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES / MONTIGNY-LE-BRETONNEUX FAIT PEAU NEUVE

Mercredi 18 septembre 2013, à 11h00, le tout nouveau hall de la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines / Montigny-le-Bretonneux sera inauguré en présence de Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France et Président du Conseil du STIF, de Robert Cadalbert, Président de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, de Michel Laugier, Maire de Montigny-le-Bretonneux, Viceprésident de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et de Rachel Picard, Directrice générale de Gares & Connexions (SNCF).

Rubriques associées :
Travaux, Les gares se transforment

UN ESPACE INTÉRIEUR MODERNISÉ, CHALEUREUX ET LUMINEUX

La gare de Saint-Quentin-en-Yvelines / Montigny-le-Bretonneux n’avait pas connu de transformation importante depuis sa création en 1975. Le projet de rénovation de la gare, débuté fin 2010 et s’achevant fin 2017, aboutira à une gare plus accessible, lisible, moderne et agréable. La première étape des travaux inaugurée aujourd’hui, a consisté au réaménagement complet de la salle des pas perdus :

  • Espace décloisonné, plus ouvert et plus lumineux.
  • Nouvelle signalétique permettant une meilleure fluidité des circulations.
  • Confort amélioré avec la réfection de l’éclairage et une offre de services et de commerces plus riche : arrivée d’une Boutique du Quotidien « Monop’Station », du loueur « Avis », de « Millies Cookies », de la boutique « Twizy Way » de Renault, de l’Agence de la mobilité, d’un cordonnier, et présence toujours de « Bonne Journée », « Express Pressing ».
  • Autres services avec l’ouverture d’une banque, la création d’un distributeur automatique de billets, d’un sanitaire accessible aux personnes à mobilité réduite, d’un photomaton et l’installation de distributeurs de boissons et friandises.
  • Création d’une façade regroupant tous les services SNCF : une billetterie Île-de-France avec 2 guichets de vente de billets Transilien, un espace de vente Grandes Lignes comprenant 3 guichets, une agence Transilien (vente de forfaits Navigo et service après-vente) et 7 automates de vente (5 Île-de-France et 2 Grandes Lignes).
  • Renouvellement des écrans TFT et remplacement des câbles desonorisation et hauts parleurs dans le hall.
  • Mise en place de cadres d’affichage et de supports de distribution dedépliants pour l’information voyageurs.

Les travaux de réaménagement de la salle des pas perdus se sont élevés à 1 813 660 €, financés à 50 % par la Région Île-de-France et à 50 %, par SNCF.

sur 2