SIGNATURE D’UNE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET GARES & CONNEXIONS

Rubriques associées :
Services & Commerces, Les gares se transforment

Lundi 17 septembre 2012 à 17 h 30
à l’Hôtel du Département, 12, rue des Saints-Pères - Melun

En présence de :
· Vincent Eblé, Sénateur, Président du Conseil général de Seine-et-Marne
· Rachel Picard, Directrice générale de Gares & Connexions

La signature de la charte de partenariat entre le Département de Seine-et-Marne et Gares & Connexions, 5ème branche SNCF dédiée à la gestion et au développement des 3000 gares françaises, engage un programme de travail et d’expérimentations commun, dont l’objectif est de favoriser l’interaction entre la gare et son territoire au bénéfice des voyageurs, des habitants et de l’attractivité économique de la Seine-et-Marne.

Ce partenariat est articulé autour de 2 axes prioritaires :
· Développer la performance de l’intermodalité en Seine-et-Marne,
· Valoriser la dynamique des services en gares et imaginer les pôles multimodaux de demain.

Dans un département qui représente près de 50% de la superficie de la région Île-de-France, cette signature – 1ère du genre – s’inscrit en cohérence avec le chantier n°2 du p rojet départemental de territoire du Conseil général de Seine-et-Marne : « développer et innover : de nouvelles clés pour la mobilité ».

Parce qu’il est de plus en plus contraignant de se déplacer en voiture, les gares sont devenues des lieux d’échanges et de convergences des mobilités du quotidien.

Elles sont des lieux essentiels d’attractivité économique et résidentielle d’un territoire, et contribuent localement à la densification et au développement d’emploi de proximité.

Les gares de demain doivent s’imaginer multiservices avec des services publics (crèches, point poste…) ou privés (commerces, services à la personne…) et multimodales, donc accessibles en bus, en vélo et dotées d’un espace de covoiturage.

C’est bien tout l’objectif de ce partenariat.

La Seine-et-Marne, c’est :
· 50% de la surface de la région Ile-de-France,
· 514 communes, 1,3 million d’habitants
· 453km de réseau ferroviaire, hors lignes à grande vitesse
· 81 gares, dont 26 gares RER
· 3 gares TGV : Chessy, Roissy2 et Melun,
· 4 lignes RER (A, B, D, E)
· 13% des déplacements se font en transport en commun.

Gares & Connexions, c’est :
· Plus de 3000 gares en France,
· 2 milliards de voyageurs transitant par les gares tous les ans,
· 140 000 trains partant chaque jour des gares,
· 13 000 agents SNCF travaillant dans ou pour les gares,
· 2 millions de m2 appartenant aux gares dont 180 000 m2 de commerces.

Présentation des axes de travail de la charte de partenariat entre le Département de Seine-et-Marne et Gares & Connexions (SNCF)

Axe 1 : Développer la performance de l’intermodalité en Seine-et-Marne

> Anticiper les besoins de stationnement et de rabattement en gare dans la mise en place de parcs relais
Face au phénomène de saturation des parcs de stationnement aux abords des gares, le Département s’engage à accompagner SNCF afin de porter des projets de développement de parcs relais.
Objectif : engager des études opérationnelles sur au moins un parc relais nouveau ou réaménagé par an.

> Accompagner le développement des synergies entre transporteurs sur le réseau Seine-et-Marne Express
SNCF et le Département s’engagent à encourager les transporteurs routiers à renforcer la prise en compte de l’intermodalité dans leur offre de transport et de service

> Favoriser les modes alternatifs
Afin d’accélérer les potentialités du service covoiturage du Département (covoiturage77.fr) et de SNCF Transilien, le Conseil général et SNCF s’engagent à favoriser la construction de places de stationnement réservées aux covoitureurs et aux vélos dans les parcs relais SNCF, et à lancer une campagne ou action de communication par an sur le covoiturage et le lien vélo/gare.

Axe 2 : Valoriser la dynamique des services en gares et imaginer les pôles multimodaux de demain

> Créer de nouveaux lieux de vie en développant les services en gare
SNCF et le Département s’engagent à lancer des appels à projets ou à contribution pour identifier
des entrepreneurs ou porteurs de projets qui pourraient proposer des initiatives pour animer et
valoriser les gares seine-et-marnaises (développement de l’offre d’accueil de la petite enfance,
création de pôle de santé, développement de nouveaux services, etc.).

> Explorer des pistes expérimentales de services à la mobilité et participer à des expérimentations sur de nouveaux concepts de gare
Les signataires s’engagent à tester en Seine-et-Marne de nouveaux concepts de nouveaux services à la mobilité en partenariat avec des entreprises, des associations, des collectivités ou des pôles d’enseignement.
Exemple : les haltes écodurables, un équipement qui combine constructions modulaires, supports végétalisés, accessibilité et économie d'énergie.

> Entamer une réflexion commune sur les mobilités de demain
Les signataires s’engagent à participer ensemble aux réflexions stratégiques portant sur les mobilités en Seine-et-Marne, au travers de travaux d’études associant la communauté scientifique, les collectivités, les transporteurs et l’ensemble des acteurs socioéconomiques du territoire.