Histoire de la Gare

Gravure de La Gare de Strasbourg-1883
Johann Eduard JACOBSTHAL, Gravure de la Gare de Strasbourg 1883

La gare de Strasbourg actuelle (2017) est en réalité la seconde gare de Strasbourg.

La première gare est construite place des Halles, elle est détruite lors du bombardement de 1870 ; bien que reconstruite, elle est alors utilisée à des fins militaires et reste en service jusqu'à l'inauguration de la nouvelle gare(gare actuelle) , en 1883.

Les débuts du chemin de fer en Alsace

Afin de faciliter les convois, le génie militaire français décide, dès 1838, de créer un "embarcadère" à Strasbourg. Ainsi, le chemin de fer fait son apparition en Alsace en 1839. Une station provisoire est ouverte à Koenigshoffen le 15 mars 1841 pour faciliter les nouvelles lignes. De 1840 à 1848 se tient  des conférences à Strasbourg, pour déterminer départager la future gare entre l'administration des Ponts et Chaussées, la compagnie Strasbourg-Paris et la compagnie Strasbourg-Bâle.

Cependant, aucun des projets présentés ne plaisent aux trois parties ; de plus la compagnie Strasbourg-Bâle, bien plus ancienne que Strasbourg-Paris, refuse de céder du terrain face à leur jeune concurrent.

La première gare de Strasbourg

Après de nombreuses négociations échouées, la compagnie Strasbourg-Bâle décide, afin d'assurer son bon fonctionnement, d'édifier une station provisoire en 1847.
Présenté le 6 janvier 1852, le projet définitif de la première gare est accepté par le Conseil Général des Ponts et Chaussées. Les travaux commencent la même année, le long du canal de Strasbourg (place de Halles).

Cette gare est opérationnelle la même année, mais n'est inaugurée que le 15 septembre 1854 ; soit un an après la réunion de la compagnie Strasbourg-Bâle et Strasbourg-Paris en la Compagnie de L'Est (18 juillet 1853). Cette gare est " en cul de sac" où convergent les lignes de la région.

Le 19 juillet 1870, la guerre Franco-Prussienne éclate et le mois de septembre de cette même année, la (1ere) gare est détruite par les bombardements. Les Allemands la reconstruisent rapidement, à des fins militaires, et elle reste en service jusqu'à 1883. 
Plus tard, les voies ferroviaires sont détruites, mais le bâtiment voyageur resta intact et transformé en marché couvert par la ville de Strasbourg.
Finalement, le bâtiment fut entièrement démoli en 1974 et l'ensemble fut remplacé par le centre commercial bien connu de Strasbourg : Les Halles (1978).

La gare actuelle

La Gare actuelle est construite sous Guillaume Ier d'Allemagne (alias Wilheim Ier), lors de la domination allemande, de 1870 à 1918; l'ancienne gare étant " trop petite" et "impossible à agrandir".
Le choix de l'architecte se fait à travers un concours ouvert à tous les architectes de langue allemande. Le gagnant est Johann Eduard JACOBSTHAL, qui se trouve être aussi professeur à l'université polytechnique de Berlin, mais aussi architecte de la gare de Metz et concepteur de plans de quelques gares Berlinoises. Il décide de faire une gare à deux niveaux, équipée de larges souterrains sous les quais, afin de faciliter le passage.

Les travaux de la gare commencent en 1878 et finissent en 1898. Mais cette dernière est inaugurée le 15 août 1883 avec l'arrivée du train en provenance de Kehl à 3h18 et le premier départ (pour Rothau) à 5h02.

La gare est aussi le premier bâtiment de Strasbourg entièrement éclairé à l'électricité.

La gare est modernisée en 1975, la Communauté Urbaine de Strasbourg construit des voies rapides spécialisées pour les bus et les taxis, des parkings ; de plus le tableau d'affichage est renouvelé et des répétiteurs vidéos sont installés dans les passages souterrains et sur les quais.

  Le 28 décembre 1984 elle est classée comme Monument Historique; tous les travaux la concernant doivent alors répondre à la loi du 31 décembre 1913 sur les Monuments Historiques.

En 1992, pour prévoir le retour du Tramway à Strasbourg (1994) une station est créée, sous la place de la gare. Cette station est surplombée d'une verrière, qui permet d'apprécier la façade de la gare, par-dessous. On appelle cet espace: la "galerie à l'en-verre". Cependant, suite à des problèmes de sécurité et d'étanchéité, cette verrière est supprimée.

Afin d'agrandir la superficie destinée aux voyageurs, d'améliorer le confort et préparer le lancement du "TGV EST" (2007) , la gare devenant un Pôle Multimodal, des travaux sont décidés en 2005, avec l'aide de l'architecte  Jean-Marie Duthilleul : agrandissement et refaçonnement des quais, nouvel accès aux trams, nouveaux écrans; mais surtout ; pose d'une verrière de plus de 20 mêtres de haut.  Le premier arc de la verrière est posé le 10 juillet 2006 ; la structure est composée de 16 arcs de métal pour 900 panneaux de verre et présente un poids total de 900 tonnes. Cette verrière permet de réduire les rayonnements solaire de 75%, l'ouvrage est ventilé et assure un confort thermique quelle que soit la saison (-3º en été et +5º en hiver) par rapport à la température extérieure. Cette verrière est censée laisser une bonne visibilité sur le bâtiment original, afin de pouvoir l'apprécier de l'extérieur.  

La gare de Strasbourg possède de nombreux secrets historiques ou architecturaux  que vous pouvez découvrir à travers du parcours interactif : "les secrets de la gare": Munissez-vous uniquement de votre smartphone équipé d'un lecteur de QR code et partez à la découverte des recoins qui font la beauté de la gare de Strasbourg.

Plan du parcours
Votre gare : Strasbourg

Nathalie VIVERGE, directrice de gare

Sébastien CRIQUI, chef de gare

20 Place de la gare 67000 Strasbourg

horaires

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi de 04:45 à 01:00

Samedi - Dimanche de 05:00 à 01:00

horaires jours fériés

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 05:00 à 01:00