SNCF-AREP / Photographe : Mathieu Lee Vigneau

Si à Cannes, la montée des marches sur le tapis rouge du Palais des festivals est célèbre, celle du Train bleu en gare est moins connue. Pourtant, les deux sont étroitement liées.

Rubriques associées :
Culture, Patrimoine

En juin 1939, la création d’un festival cinématographique cannois est annoncée par la presse. La cérémonie d’ouverture est prévue pour le 1er septembre. Le budget de “la perle de la côte d’Azur” est modeste. L’état demande alors à SNCF d'offrir le transport aux membres du jury et aux vedettes. En contrepartie, l’organisation lui dédie une page publicitaire dans son programme de luxe distribué aux personnalités lors de la cérémonie de clôture. Mais la menace de la guerre gronde. La première édition du Festival international du film à Cannes est annulée. Son Président d’honneur, Louis Lumière, l'inventeur du cinéma, est ainsi le premier et le seul à arriver à Cannes par la gare le 6 août 1939.

Il faut attendre 1946, et le "second premier festival", pour voir stars, jurés et journalistes monter dans le Train bleu au départ de Paris, marquant l'ouverture du Festival dès leur descente en gare de Cannes. Après la guerre, les marches de ce train de luxe sont ainsi foulées par des icônes du cinéma, à l’instar de Grace Kelly et Sophia Loren. Cette tendance à la fête, à bord du "Méditerranée-Express" de la Compagnie des wagons-lits, s'accentue jusqu'en 1955. Avec sa première Palme d'or, le Festival attire plus de visiteurs. Le Train bleu doit s'assagir, mais restera actif jusqu'en 2007.

Votre gare : Cannes

Corinne DURAND, directrice de gare

Philippe SCHMIDT, chef de gare

4, place de la Gare 06400 Cannes

horaires

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi de 05:00 à 23:30

Vendredi de 05:00 à 01:00

Samedi de 05:30 à 00:30

Dimanche de 05:00 à 00:30

horaires jours fériés

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 05:00 à 00:30