Histoire de la Gare

Présentation de l'évolution de la gare de Nantes de sa création à nos jours.

L’ARRIVEE DU CHEMIN DE FER A NANTES
LA GENESE DE LA LIGNE
En 1650, il faut plus d’une semaine pour rallier Nantes à cheval depuis Paris. Avec l’arrivée du chemin de fer en 1852, et son rattachement à la Compagnie Paris-Orléans, les 427 km séparant les deux villes sont avalés en moins de treize heures. Entre 1852 et 1901, Nantes est au coeur du développement d’un réseau ferré en étoile qui relie la ville aux gares de Tours, Saint-Nazaire ou Châteaubriant.

LES NEUF GARES DE NANTES
La complexité du réseau au XIXe siècle et la diversité des commanditaires provoque la multiplication en 1886 des gares nantaises : pas moins de neuf gares sont bâties sur la commune. Les deux plus importantes, la gare Nantes-Orléans et la gare de Nantes-Etat, sont en concurrence directe. Nantes-Etat accueille les lignes vers la Vendée et Bordeaux. Les autres gares ont un rayonnement local ou sont affectées au traffic de marchandises (les gares de la Bourse, de Nantes-Legé, de Doulon, de Saint-de-Portricq, de Pont-Rousseau, ou les gares maritimes de Salorges et Chantenay.)

Diaporama: 
sur 2

1851 : LA GARE DU PARIS-ORLEANS
LA VILLE ASPHYXIEE
La Compagnie du Paris-Orléans retient pour l’emprise ferroviaire de sa gare-terminus un terrain près du château de Nantes, à l’Est de la ville. Située dans une zone inondable, la construction nécessite la création d’un canal secondaire pour assécher le terrain. Ce choix sera une erreur, tant la saignée ferroviaire créée d’Est en Ouest asphyxiera la circulation de la ville. En 1857, la prolongation des voies est décidée et trois voies perceront le pignon Ouest pour relier Nantes à Saint-Nazaire.

UNE GARE A TENDANCE CLASSIQUE
Deux pavillons symétriques abritant départs et arrivées encadrent la grande halle, longue de 60m et close par deux majestueux pignons, à l’Est et à l’Ouest. Le pignon Ouest est conçu comme une porte monumentale en pierre de taille, percée de trois hautes arcades fermées par des verrières métalliques. Les façades en pierre de taille sont ponctuellement surmontées de médaillons et groupes sculptés par Amédée Ménard, représentant Nantes, la Loire et l’Océan. A l’intérieur de l’édifice, les cours des voyageurs à ciel ouvert voient se développer sur tout leur linéaire de façade des auvents opaques soutenus par de fins poteaux métalliques.

En savoir plus
Votre gare : Nantes

Emmanuel BOUGARD, directeur de gare

Mikaël MAHE, chef de gare

27, boulevard de Stalingrad BP 34112 44041 Nantes cedex 1

horaires

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi de 04:30 à 00:15

Vendredi de 04:30 à 00:45

Samedi de 05:15 à 00:45

Dimanche de 06:00 à 00:45

horaires jours fériés

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 06:00 à 00:45