Dans le cadre de Nuit Blanche 2015, en amont de la COP 21, l'installation "Maison Fond", oeuvre de Leandro Erlich, commande de la Ville de Paris, a pris place sur le parvis de la Gare du Nord.

Rubriques associées :
Culture, Art Contemporain

Au cours des vingt dernières années, des rues de la Nouvelle-Orléans aux villages d’altitude du Népal, les phénomènes météorologiques extrêmes associés aux changements climatiques nous montrent que même les monuments les plus emblématiques, restés intacts pendant des siècles, peuvent être vulnérables aux changements que subit la planète. Si l’évolution du climat menace l'existence humaine, l’architecture, symbole de nos civilisations, est également en péril.

Artiste d’origine argentine né en 1973, Leandro Erlich joue avec les miroirs, les doubles-fonds et les effets de trompe-l’œil pour créer des illusions spatiales. Ses œuvres modifient notre perception de la réalité en créant des espaces architecturaux insolites. Artiste renommé, il a notamment représenté l'Argentine lors de la 49e Biennale de Venise.

Pour évoquer le réchauffement climatique, il a choisi une image simple et puissante, celle d’un bâtiment en train de fondre : le rez-de-chaussée de ce petit immeuble parisien a déjà presque complètement disparu... La maison agit ici comme l’image de notre monde et nous confronte à la fragilité de notre patrimoine que nous pensons pourtant inébranlable. Comme à son habitude, sous une forme directe et humoristique, Leandro Erlich propose une œuvre qui fait signal et rappelle l’urgence des choix déterminants auxquels nous sommes confrontés.

Inaugurée le 03 octobre, installée sur le nouveau parvis de la Gare du Nord à l’occasion de Nuit Blanche 2015, sous la direction artistique de José-Manuel Gonçalvès, "Maison fond" invite à nous interroger sur nos certitudes.

Au-delà des discours environnementaux portés par l’œuvre, cette sculpture, participe au projet d’ampleur de transformation de la Gare du Nord lancé en juin 2015, embellie, ouverte et en interaction avec les voyageurs, riverains, commerçants.

Cette œuvre pérenne fait partie du projet « Les œuvres d’art investissent la rue », réalisé grâce au Budget Participatif de la Ville de Paris. Lancé en 2014 par Anne Hidalgo, Maire de Paris. Le budget participatif invite les parisiens à se prononcer directement sur l’affectation de 5% du budget d’investissement de la Ville en proposant un projet.

sur 5
Votre gare : Paris Gare du Nord

Jeremie ZEGUERMAN, directeur de gare

Lauren KAHN, chef de gare

112, rue de Maubeuge 75010 Paris

horaires

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 04:30 à 01:00

horaires jours fériés

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 04:30 à 01:00