Histoire de la Gare

En 1843, la gare de Rouen-Saint-Sever est mise en service, sur la rive gauche de la Seine, par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Rouen. La station voyageurs de la rue Verte, à l'emplacement de la gare actuelle, est mise en service en 1847 par la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre. Le bâtiment voyageurs de style Art nouveau, inauguré en 1928, est inscrit au titre des monuments historiques en 1975. Rouen-Rive-Droite est une gare grandes lignes de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), notamment pour la relation historique Paris – Rouen – Le Havre, mais également une gare régionale du réseau TER Haute-Normandie, desservie par des trains en relation avec la Haute-Normandie, la Basse-Normandie, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais et l'Île-de-France.

Lors de la conception du tracé du chemin de fer de Rouen au Havre, il apparait impossible de relier directement cette ligne située sur la rive droite de la Seine avec la gare de Rouen-Rive-Gauche. Le choix se porte sur une gare située à proximité du centre-ville de Rouen et un contournement de la ville pour rejoindre la ligne de Paris sur la rive gauche. Ce contournement débute par un embranchement situé aux ateliers de Sotteville. La voie franchit la Seine par le viaduc d'Eauplet, composé de huit arches en bois posées sur des piliers en pierres, long de 370 mètres ; elle passe sous la colline Sainte-Catherine par un tunnel de 1 050 m puis traverse sur un remblai la vallée de Darnétal avant d'entrer dans le tunnel de Beauvoisine, long de 1 354 m qui permet d'atteindre une tranchée de 200 mètres de longueur, où est établie la nouvelle station voyageurs, avant le tunnel de Saint-Maur, long de 1 075 m et le tunnel du Mont-Riboudet, long de 357 m qui achèvent le contournement de la ville Le bâtiment est construit en 1843 par l'architecte anglais William Tite[4]. Cette nouvelle station, constituée des deux voies de la ligne et desservant deux quais, est destinée uniquement à la desserte voyageurs de la ville, l'ancienne gare de Saint-Sever devenant la gare marchandises. La station, dite alors de la rue Verte, est inaugurée avec la ligne le 20 mars 1847. La Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre ouvre le service voyageurs le 22 mars 1847. Dès la fin du XIXe siècle, la gare est devenue insuffisante en espaces et accès. La reconstruction de la gare est déclarée d'utilité publique le 7 décembre 1900. Après la faillite de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, en 1909, elle devient une gare de l'Administration des chemins de fer de l'État. La Gare actuelle : Le chantier de la nouvelle gare est ouvert en 1913 par des travaux de terrassement destinés à agrandir l'espace disponible entre les deux tunnels. Le chantier de l'aménagement de l'espace et de la reconstruction du bâtiment voyageurs débute en 1914, dirigé par l'architecte Adolphe Dervaux. La structure, en béton armé, est due au bureau d'étude Considère, Pelnard et Caquot[5]. La Première Guerre mondiale va retarder l'avancement du chantier qui va durer jusqu'en 1928. La nouvelle gare est conditionnée par la disposition du bâtiment sur le bord de la tranchée dans laquelle se trouvent les voies et les quais, desservis par trois passerelles parallèles. Le bâtiment est monumental dans un style Art nouveau tardif, auquel s'ajoute l'affirmation moderniste d'une structure en béton apparente[4]. La tour de l'horloge a une hauteur de 37 mètres. La nouvelle gare est inaugurée le 4 juillet 1928 par le président de la République Gaston Doumergue. D'abord nommée Gare de l'Ouest ou Gare de la rue Verte, elle s'appelle aujourd'hui « Gare de Rouen-Rive-Droite ».

Votre gare : Rouen Rive Droite

Nathalie Buisson, directrice de gare

Céline Farault, chef de gare

Place Bernard Tissot 76000 Rouen

horaires

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi de 05:00 à 23:00

Samedi de 05:40 à 22:00

Dimanche de 06:30 à 23:15

horaires jours fériés

Lundi - Mardi - Mercredi - Jeudi - Vendredi - Samedi - Dimanche de 06:30 à 23:15