UNE NOUVELLE GARE DE NANTES POUR 2019

RICCIOTTI / Forma 6 / DEMATHIEU BARD

Mercredi 7 octobre à Nantes s’est tenue la conférence de presse pour la présentation du nouveau visage de la gare de Nantes. Aux côtés de l’Etat, la Région Pays-de-la-Loire et la Métropole de Nantes, Patrick Ropert, Directeur général de SNCF Gares & Connexions, a détaillé ce projet architectural d’ampleur, imaginé notamment par l’architecte Rudy Riccioti, auteur du MuCEM, et l’entreprise Demathieu et Bard.

Rubriques associées :
Travaux, Les gares se transforment

PLUS D’ESPACE ET PLUS DE SERVICES

Alors que la fréquentation de la gare devrait plus que doubler d’ici 2030, le projet de transformation de la gare de Nantes doit avant tout améliorer sa capacité d’accueil. Pour gagner de la place il faut en créer via la construction d’une gare mezzanine surplombant les voies pour relier les deux bâtiments voyageurs. Cette nouvelle gare proposera des services et des commerces aux visiteurs : accueil, salle d’attente, information, mais aussi presse, vente à emporter, restauration...L’accessibilité sera optimisée grâce à des escaliers mécaniques, des escaliers fixes et des ascenseurs, facilitant ainsi l’accès aux personnes à mobilité réduite.

« Notre projet pour la gare de Nantes est d’offrir de nouveaux espaces d’accueil et de services aux visiteurs, mais aussi d’articuler la gare à la ville. La gare de demain doit être fluide, en phase avec son quartier, comme un village urbain. » Patrick Ropert, Directeur général SNCF Gares & Connexions

RÉINSCRIRE LA GARE DANS LA VILLE

Parce qu’une gare est une composante clé du plan d’aménagement d’un territoire, son optimisation doit lui permettre de s’ouvrir sur la ville et de valoriser ses services complémentaires. C’est pourquoi cette requalification concerne non seulement le bâtiment de la gare, mais également ses abords. Trois opérations partenariales visant à requalifier la gare de Nantes et les espaces publics au nord et au sud sont lancées afin de permettre à chacun de se rendre à la gare quel que soit son mode de transport :

- Le réaménagement des espaces publics et la rénovation de la voie tramway sur le secteur Gare Nord / Duchesse-Anne ;
- Le transfert de bâtiments techniques de SNCF (Centre de répara¬tion des engins moteurs ou CREM) ;
- La construction d’un parking public de 500 places Gare Sud, au sein du quartier d’affaires « Euronantes » ZAC du Pré-Gauchet.

Ce projet ambitieux est prévu pour réduire au minimum la gêne aux usagers, puisque les travaux seront étagés de sorte à maintenir un service continu. La circulation des trains et les services aux voyageurs seront maintenus ainsi que l’amplitude des horaires d’ouverture des guichets. Côté nord, un parvis dédié aux modes doux et au transport collectif sera créé entre la gare et le Jardin des Plantes. Il se poursuivra allée du Commandant - Charcot jusqu’à la station de Busway Duchesse Anne – Château, se raccordant ainsi à la promenade nantaise existante. Ce nouvel espace piéton permettra aux utilisateurs des modes doux de partir de la gare pour rejoindre le centre-ville, la Loire et Chantenay en toute sécurité.

RICCIOTTI / Forma 6 / DEMATHIEU BARD
sur 7

LE PROJET

Coût total estimé : 58,9 millions d’euros.
Dimensions : 160 mètres de long, 25 mètres de large, une mezzanine à 10 mètres de hauteur
Grandes composantes : Une structure de verre et de béton reposant sur des poteaux de forme végétale sous une toiture ajourée.
Les partenaires : Europe fond FEDER, Etat, Région Pays de la Loire, Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, SNCF Gares & Connexions.
Le groupement : Rudy Ricciotti, architecte, Demathieu et Bard, spécialiste des ouvrages d’art et du bâtiment, Forma6, cabinet nantais. Les grandes étapes : 2016 : études, 2017 : lancement des travaux, 2019 : livraison.

La gare de Nantes en quelques mots …
La gare de Nantes est la 6ème gare française (hors gares parisiennes). Elle bénéficie d’une étoile ferroviaire de 5 lignes, permettant la desserte de nombreux territoires régionaux. Au total, plus de 11,6 millions de voyageurs y transitent chaque année. La gare est aujourd’hui constituée de deux bâtiments voyageurs, l’un au nord et l’autre au sud, reliés par deux souterrains.